Les jeunes diplômés et le marché du travail

Les efforts déployés par les entreprises pour recruter les jeunes diplômés sont particulièrement liés à l’état du marché du travail. D’où l’intérêt de s’y intéresser de plus près. Cela tombe bien puisque des statistiques ont été réalisées au début du mois d’octobre 2009… Qui a demandé ces chiffres ? C’est Martin Hirsch, Haut Commissaire à la Jeunesse, qui a commandé une enquête auprès de l’institut TNS SOFRES sur la situation des jeunes diplômés au regard de l’emploi.

Cette étude, rendue publique le 26 octobre 2009, a été réalisée à partir d’un échantillon représentatif de 1000 étudiants diplômés ou en fin de formation supérieure (BTS, licence pro, Master, école de commerce et d’ingénieur, etc.) parmi lesquels 30% avaient trouvé un emploi, 30% occupaient un emploi d’attente ou étaient en stage et 40% étaient à la recherche d’un emploi.

recherche emploi      tns-sofres

Si vous souhaitez consulter la restitution des résultats de l’étude, cliquez ici.

Voici quelques statistiques intéressantes à retenir :

  • 51% des jeunes diplômés (JD) sont à la recherche d’emploi ou ont un petit boulot sans rapport avec l’emploi recherché
  • En moyenne, 22 CV ont été envoyés au cours de la recherche d’emploi par les JD ayant trouvé un job
  • Le top 3 des outils de recherche les plus utilisés dans la recherche d’emploi sont les job boards (81%), les candidatures spontanées (77%) et les sites internet des entreprises (73%)
  • 40% des étudiants estiment que les job boards sont le moyen le plus efficace de trouver un emploi 
  • 90% des JD ont le sentiment qu’il est « assez » voire « très » difficile de trouver un emploi stable
  • 78% des JD se disent prêts à revoir leurs prétentions salariales à la baisse pour trouver un emploi
  • 58% des JD ont le sentiment que les entreprises ne recrutent pas

Dans son communiqué de presse, Martin Hirsch concède que « l’enquête confirme les difficultés particulières rencontrées par les jeunes diplômés cette année et montre que les jeunes diplômés sont prêts à adapter leurs comportements aux réalités du marché du travail. »

Néanmoins, les entreprises n’ont pas intérêt à relacher complètement leurs efforts de recrutement et de relations avec les jeunes diplômés, au  risque de le payer lors de l’après crise…

Baisse des offres d’emploi / Augmentation des demandeurs d’emploi

Dans son n° 28 du 3ème trimestre 2009, le baromètre Apec du 3e trimestre 2009 confirme la dégradation du marché de l’emploi cadre.

Je vous invite à lire cette étude exhaustive en cliquant sur le lien ci-dessous : 
http://www.leschiffresapec.fr/#/accueil/

en baisse

En résumé :

Constats :
– Le volume des offres d’emploi cadre confiées à l’Apec a diminué de 34 % par rapport au second trimestre 2008.

 Prévisions :
– Seules 35% des entreprises interrogées prévoient de recruter au moins un cadre au cours des trois prochains mois
– Le taux de chômage poursuivrait sa hausse amorcée dès le début 2008 pour atteindre environ 10 % au quatrième trimestre 2009, revenant ainsi à son niveau de 1999.

 Conséquences :
– Baisse des volumes d’embauches
– Plus de candidatures reçues par les entreprises pour une même offre