Un nouveau business game pour L’Oréal

What R U up 4 ? "REVEAL by L’ORÉAL est un Business Game révolutionnaire qui révélera vos préférences professionnelles au travers d’une aventure fun et ludique. En jouant REVEAL, vous découvrirez ce que pourra être votre futur dans un business global…"

Voici l’accroche de L’Oréal pour présenter son nouveau business game « Reveal By L’Oréal ». Depuis le 26 janvier, le groupe de cosmétiques a mis en ligne son nouveau jeu d’entreprise qui va certainement s’imposer comme l’incontournable en matière d’outil de recrutement en ce début d’année 2010. L’Oréal n’en est pas à son coup d’essai puisque son premier business game remonte à 1992 avec « Brandstorm », un cas d’entreprise marketing sur lequel s’affrontent des équipes d’étudiants issus des grandes écoles.

 

En quoi consiste ce jeu d’entreprise ?

Dans "Reveal by L’Oréal", on incarne son propre personnage qui embauche pour son premier jour au siège de L’Oréal. Sur le modèle des « SIMS » dans une version business, on se déplace dans les bureaux de l’entreprise. Après avoir rencontré la Responsable des RH qui nous explique brièvement la culture L’Oréal et le parcours d’intégration des nouveaux embauchés, on rencontre sa future hiérarchie et le jeu est lancé ! L’objectif est de cumuler des points, en créant des contacts avec ses nouveaux collègues, en effectuant certaines missions, en répondant à des quizz, etc.

Quels intérêts pour les joueurs ?

1/ Obtenir des conseils de carrière personnalisés
En fin de partie, chaque joueur est censé recevoir un « bilan personnalisé » permettant de recueillir des idées de carrières en fonction de ses qualités et aptitudes professionnelles. Ce bilan est rendu possible grâce à l’analyse des réponses données par le joueur aux multiples QCM remplis au cours du jeu.

2/ Gagner un voyage
Pour ce qui est des cadeaux, des points gagnés tout au long du jeu permettent de déterminer un classement général parmi les joueurs du monde entier. La récompense promise aux 6 meilleurs participants est un séjour de 5 jours à Paris.

3/ Postuler au sein du Groupe
Les meilleurs participants seront invités à postuler au sein du Groupe et « la crème de la crème » pourra passer deux jours dans la filiale L’Oréal de leur pays.

 Quels intérêts pour L’Oréal ?

1/ Valoriser son image employeur
L’Oréal, qui bénéficie déjà d’une solide image employeur, confirme son statut de « grand groupe international » avec ce jeu et se positionne ainsi au premier plan pour toucher la très convoitée « Génération Y ». Sur la forme, « Reveal by L’Oréal est un mini site internet très poussé du point de vue graphismes et animations. Sur le fond, il est un merveilleux outil de diffusion de messages sur la promotion de la diversité et les conditions de travail.

2/ Communiquer sur ses métiers et opportunités de carrières
Le jeu est un outil de promotion de la diversité des métiers de L’Oréal. A travers des quizz connaissances et des vidéos, les joueurs font la connaissance des 5 principaux métiers du Groupe : marketing, R&D, industrie et supply chain, finance et business development.

3/ Recruter les futurs talents en diversifiant ses canaux de recrutement
D’une part, le jeu permet à L’Oréal de toucher les étudiants du monde entier, y compris ceux issus d’écoles avec lesquelles le groupe n’a aucun partenariat. D’autre part le jeu permet d’opérer une présélection des candidats en fonction de leurs résultats. Ainsi, le Groupe peut efficacement filtrer les candidatures avant de débuter une série d’entretiens de recrutement en face à face.

Quels sont les particularités du jeu ?

1/ Un jeu accessible à tous
Pas besoin de faire partie d’une Grande Ecole pour jouer à Reveal by L’Oréal. Contrairement à la plupart des business games, ce jeu d’entreprise est ouvert à tous les étudiants, sans critère de formation.

2/ Un jeu entièrement en anglais
Il n’y a aucun critère de formation pour jouer à Reveal by L’Oréal mais les joueurs doivent avoir un très bon niveau d’anglais puisque le jeu est entièrement écrit dans la langue de Shakespeare. Une anomalie de la part d’un grand groupe français ? Certainement pas… l’anglais étant très utilisé au sein du Groupe, le jeu un très bon outil de sélection pour s’assurer que les candidats maîtrisent parfaitement ce pré requis (à l’écrit). 

3/ L’utilisation des codes de communication de la « Génération Y ». 
Ce jeu, résolument tourné Web 2.0, nécessite de recueillir des informations sur la toile pour résoudre les quizz. Il fait surtout son entrée remarquée sur les réseaux sociaux tels que Facebook puisque les joueurs doivent inviter leurs amis à rejoindre le business game (via une page Facebook) afin de gagner des points.

Comment ce jeu d’entreprise a-t-il été créé ?

Pour la création de ce jeu qui aurait demandé près de 18 mois de travail, L’Oréal aurait notamment fait appel à deux acteurs externes :

- L’agence de communication TMPNeo pour la création de la plate-forme web
– Le cabinet de conseil CUBIKS pour la  construction des tests d’évaluation des compétences (à travers les QCM) permettant l’établissement du bilan personnalisé.

 

En visant la mobilisation d’un tiers de ses stagiaires via son nouveau jeu d’entreprise, L’Oréal frappe un grand coup en terme de communication RH. Rien de tel pour prendre l’avantage dans la guerre des talents qui s’amplifiera encore davantage lors de la période d’après crise…

A consulter pour plus d’informations :

Article Les Echos.fr du 29/01/10

Communiqué de Presse du groupe L’Oréal

"Vis ma vie" de manager chez Pat à Pain

L’enseigne de restauration rapide qui compte une quarantaine de restaurants, localisés en grande partie dans la région Centre, recrute une dizaine d’assistants managers pour ses différents restaurants.

Pour pourvoir ces postes, la chaîne de restaurants se trouve en concurrence avec les autres enseignes de la restauration rapide ainsi que les groupes de la grande distribution. En effet, les profils recherchés sont des candidats Bac + 2/3 réunissant des compétences en gestion, management et commerce.

 photo patapain

Comment l’enseigne a-t-elle mis en œuvre son plan de recrutement ?

Les responsables RH de Pat à Pain ont joué la carte de la proximité en étant très présents sur les forums emplois de la région. Cette présence au plus près du terrain leur a permis de prendre des premiers contacts avec les candidats et de recueillir un certain nombre de CV.

 

En quoi le processus de recrutement est-t-il original ?

Au lieu de convoquer les candidats à un deuxième entretien à la DRH suite aux forums emplois, la technique qu’a choisie d’adopter l’enseigne a été d’inviter les meilleurs candidats à venir passer une demi-journée en restaurant pour être testés en conditions réelles.

C’est en cela que le processus de recrutement est intéressant car il présente les avantages ci-dessous :

- En général, seuls les candidats motivés acceptent de se présenter à la demi-journée d’essai en restaurant.
– Sur le terrain, les candidats peuvent apprécier concrètement les missions et les conditions de travail. Ils participent à différentes activités (préparation de sandwich, chargement des fours, etc.) et peuvent poser des questions aux différents collaborateurs. Ainsi, seuls les candidats motivés accepteront de poursuivre le processus de recrutement à l’issue de ce test.
– Les candidats sont encadrés par un responsable du restaurant qui peut évaluer leurs comportements et aptitudes en situation réelle sur le terrain. Seuls les candidats démontrant les meilleures qualités seront invités à poursuivre le processus de recrutement.

A l’issue de cette demi-journée d’essai, les candidats sont invités par la DRH à transmettre un bilan de leur expérience par mail. Au regard du bilan rédigé par les candidats et du retour effectué par les responsables de restaurant, la DRH décide de convoquer ou non les candidats à un entretien final à la DRH.

Au final, si l’essai et les entretiens sont concluants, les candidats se verront proposer une embauche avec une formation rémunérée de 3 mois dans un restaurant pilote avant prise de poste.

Nous avons donc ici l’exemple d’une enseigne qui a eu l’idée d’inscrire une sorte de « période d’essai » dans son processus de recrutement… Bien vu !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.